ANANAS Bio

Ananas Bio du Togo, avec démarche équitable pour une agriculture viable en Afrique,

pour des fruits qu'on ne peut cultiver chez nous !

Plus de détails

2 quantités
-0,50 €

Il doit ses propriétés médicinales à une enzyme, la papaïne, qui facilite la digestion des protéines mais, contrairement à la légende, ne s'attaque pas aux graisses. Il est une bonne source de sels minéraux, l'ananas combat également la fatigue et la constipation.

 


 

Pour Pro Natura, l’Agriculture Biologique inclut par nature une démarche de Commerce Equitable. 
L’organisation et le développement au Togo de notre filière d’Ananas l’illustrent parfaitement.

Nous nous sommes attachés à transformer une agriculture vivrière, dont la production était vendue sur le marché local à des prix bas, en une activité d’exportation aux prix 3 à 4 fois supérieurs, dégageant pour les producteurs les revenus nécessaires à un réel développement. 
Pro Natura s’est engagée à commercialiser l’essentiel de la production, à financer les certifications biologique et commerce équitable, et a construit une station de conditionnement.

Au quotidien, nous apportons aussi un conseil agronomique, pour que la conduite de la production et de la récolte permettent d’obtenir des fruits répondant aux attentes des consommateurs européens. Cette production s’est structurée en parallèle du maintien de cultures vivrières dynamiques, évitant les dommages environnementaux et économiques souvent liés aux monocultures d’exportation. Nous employons et formons 19 salariés togolais, leur transférant ainsi notre savoir-faire agronomique, logistique et de gestion. Cet échange équilibré crée de l’emploi et permet aux agriculteurs de vivre de leur travail et de rester dans leurs villages avec leurs familles.

Mais si ces ananas sont certifiés « commerce équitable », la meilleure garantie de commerce équitable est sans doute le commentaire de l’instituteur d’un village : 
«Maintenant que Pro Natura vend régulièrement nos ananas, mon école est toujours pleine; avant les enfants ne venaient que quand leurs parents n’avaient pas besoin qu’ils les aident à vendre leurs fruits sur les marchés. »

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.